1° S - Retour Sommaire - Revoir la leçon 16

(Pensez à utiliser la commande "Précédente" du navigateur et la touche F11 du clavier)

 

EXERCICE 16-A : CONNAISSANCES DU COURS ( PILES ET ACCUMULATEURS )

 

VRAI OU FAUX ?

Si les propositions suivantes sont exactes cliquer sur VRAI. Sinon cliquer sur FAUX.

1-. Un réducteur donne des électrons négatifs. Il subit une oxydation.

Exemples :

· Zn (s) 2 e - + Zn + + (aq)

L'atome Zn est un réducteur car il donne des électrons. Il subit une oxydation (sa charge augmente).

· H2 2 H+ + 2 e - 

La molécule H2 est une molécule réductrice car elle donne des électrons.

VRAI

FAUX

2- Un oxydant reçoit des électrons négatifs. Il subit une réduction.

Exemples :

· Cu ++ (aq) + 2 e - Cu (s)

L'ion Cu ++ est un oxydant car il reçoit des électrons. Il subit une réduction (sa charge diminue)

· MnO4 - + 8 H + + 5 e - Mn + + + 4 H2O 

MnO4 - est un ion oxydant car il reçoit des électrons.

VRAI

FAUX

3- Une réaction d'oxydoréduction fait intervenir l'oxydant d'un premier couple Ox 1 / Red 1 et le réducteur d'un second couple Ox 2 / Red 2.

Exemple :

Zn (s) + 2 H + (aq) Zn + + (aq) + H2 (g)

Red 2 + Ox 1Ox 2 + Red 1

Zn (réducteur 2) a donné des électrons à H + (oxydant 1). On obtient Zn + + (oxydant 2) et H2 (Red 1).

Les ions Cl - de l'acide chlorhydrique ( H + + Cl - ) ne sont pas écrits car ils ne se transforment pas. Ils sont dits spectateurs.

En les écrivant, on aurait :

Zn + 2 ( H + + Cl - )( Zn + + + 2 Cl - ) + H2 

VRAI

FAUX

4- Une pile électrique transforme l'énergie d'une réaction chimique en énergie électrique. Dans les piles habituelles, les réactifs chimiques sont introduits lors de la fabrication de la pile. Quand la réaction chimique est terminé on doit remplacer la pile usagée. Une pile n'est pas rechargeable

VRAI

FAUX

5- Pile Daniell

A l'intérieur d'une pile les cations (ions positifs) vont vers une borne qui sera donc la borne positive. Là, en général, ces ions positifs voient leur charge diminuer (réduction). Ils sont réduits.

Pile Daniell

Dans une pile Daniell :

Cu ++ (aq) + 2 e - Cu (s)

VRAI

FAUX

6- A l'intérieur d'une pile les anions (ions négatifs) vont vers une borne (anode) qui sera donc la borne négative. Là, il y a une oxydation :

Dans une pile Daniell les ions sulfate vont vers la borne négative, mais ils sont inertes et ce sont les atomes de zinc qui donnent des électrons et sont oxydés (leur chargé électrique augmente) :

Zn (s) Zn ++ (aq) + 2 e -

VRAI

FAUX

7- A l'extérieur d'une pile alimentant un lampe les porteurs de charge sont des ions positifs et négatifs.

VRAI

FAUX

8- Dans une pile Daniell, le pont salin est constitué d'un tube en U creux rempli d'une solution saline gélifiée (ou d'une simple feuille de papier). Les ions présents dans ce pont salin ( par exemple NH4 + et NO3- ) sont chimiquement inertes. Leur rôle est simplement de permettre le passage du courant d'un compartiment à l'autre de la pile.

Le pont salin peut être remplacé par une paroi poreuse permettant le passage des ions. 

VRAI

FAUX

9- La borne positive d'une pile envoie des électrons vers l'extérieur de la pile.

VRAI

FAUX

10- A l'extérieur de la pile les électrons vont de la cathode vers l'anode.

VRAI

FAUX

11- Pile à combustible

Dans une pile à combustible la production de l'électricité se fait grâce à l'oxydation sur une électrode d'un combustible réducteur (par exemple l'hydrogène) couplée à la réduction sur l'autre électrode d'un oxydant, tel que l'oxygène de l'air.

· La pile à combustible à membrane échangeuse d'ions H+ (protons) comporte 2 plaques :

Une à gauche pour introduire l'hydrogène H2.

Une autre à droite pour introduire l'oxygène O2 et évacuer l'eau H2O.

· Il y a ensuite 2 électrodes séparées par la membrane faisant office d'électrolyte.

  Pile à combustible

VRAI

FAUX

12- Dans la pile ci-dessus, à la borne négative, on a la réaction suivante :

H2 2 H+ + 2 e -

Il y a donc réduction de H2.

VRAI

FAUX

13- Dans la pile ci-dessus, à la borne positive, on a la réaction suivante :

O2 + 2 H + + 2 e - H2O

L'oxydant O2 subit une réduction.

VRAI

FAUX

14- Pile alcaline

· Une pile alcaline fait intervenir le zinc comme réducteur et le dioxyde de manganèse comme oxydant.

· Le nom de pile alcaline vient du fait que les deux électrodes se trouvent dans un électrolyte alcalin ( K+ + HO - ).

Pile alcaline

VRAI

FAUX

15- Dans la pile alcaline ci-dessus :

· A la borne négative (anode en zinc Zn) on a une oxydation du zinc réducteur :

Zn (s) + 2 HO - (aq) ZnO (s) + H2O (liq) + 2 e -

Les électrons e - sont envoyés dans le circuit extérieur.

· A la borne positive (cathode en graphite C) on a réduction du manganèse de MnO2 qui devient Mn2O3 :

2 MnO2 (s) + H2O (liq) + 2 e - Mn2O3 (s) + 2 HO - (aq)

Les électrons e - arrivent du circuit extérieur.

VRAI

FAUX

16- Pile Leclanche (pile saline car l'électrolyte est un sel)

Pile saline

· Le pôle positif est un petit cylindre de carbone qui n'intervient pas dans la réaction.

Cette électrode est en contact avec du dioxyde de manganèse qui intervient dans le couple oxydant / réducteur MnO2-/-MnO(OH).

· Le pôle négatif est en zinc. Il est en contact avec une solution aqueuse gélifiée de chlorure de zinc.

Le couple oxydant / réducteur qui intervient est Zn + + / Zn.

· L'électrolyte est une solution acide et gélifiée de chlorure d'ammonium NH4+ + Cl -.

· Du carbone en poudre dans le gel d'électrolyte assure une meilleure conduction.

VRAI

FAUX

 

17- Lorsque la pile saline ci-dessus débite :

- A la borne négative on a oxydation du réducteur (zinc Zn) :

Zn Zn + + + 2 e-

- A la borne positive on a réduction de l'oxydant (oxyde de manganèse MnO2) :

MnO2 + H + + e- MnO(OH)

VRAI

FAUX

18- Contrairement à une pile un accumulateur peut être rechargé.

VRAI

FAUX 

19- Accumulateur au plomb chargé

La première électrode en plomb recouvert d'oxyde de plomb PbO2 est le pôle positif lors de la décharge. La seconde électrode est en plomb Pb. L'électrolyte est une solution d'acide sulfurique ( 2 H + + SO4 - - ). 

  Accumulateur chargé

VRAI

FAUX

20- Décharge de l'accumulateur

· A la borne positive :

PbO2 (s) + 4 H + (aq) + SO4 - - (aq) + 2 e - PbSO4(s) + 2 H2O (liq)

· A la borne négative :

Pb (s) + SO4 - - (aq) Pb SO4 (s) + 2 e -

Le sulfate de plomb, très peu soluble, se dépose sur les 2 électrodes

Décharge de l'accumulateur

VRAI

FAUX

21- Accumulateur au plomb déchargé

Accumulateur déchargé

VRAI

FAUX

 

22- Charge de l'accumulateur

· A la borne positive, l'accumulateur, pour se charger, doit donner des électrons :

PbSO4(s) + 2 H2O (liq) PbO2 (s) + 2 e - + 4 H + (aq) + SO4 - - (aq)

· A la borne négative, l'accumulateur, pour se charger, doit recevoir des électrons :

Pb SO4 (s) + 2 e - Pb (s) + SO4 - - (aq)

Charge de l'accumulateur 

VRAI

FAUX

 

Bilan :

Cliquer ici

 

 

 

 

1- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Un réducteur donne des électrons négatifs. Il subit une oxydation.

Exemples :

· Zn (s) 2 e - + Zn + + (aq)

L'atome Zn est un réducteur car il donne des électrons. Il subit une oxydation (sa charge augmente).

· H2 2 H+ + 2 e - 

La molécule H2 est une molécule réductrice car elle donne des électrons.(retour)

2- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Un oxydant reçoit des électrons négatifs. Il subit une réduction.

Exemples :

· Cu ++ (aq) + 2 e - Cu (s)

L'ion Cu ++ est un oxydant car il reçoit des électrons. Il subit une réduction (sa charge diminue)

· MnO4 - + 8 H + + 5 e - Mn + + + 4 H2O 

MnO4 - est un ion oxydant car il reçoit des électrons. (retour)

3- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Une réaction d'oxydoréduction fait intervenir l'oxydant d'un premier couple Ox 1 / Red 1 et le réducteur d'un second couple Ox 2 / Red 2.

Exemple :

Zn (s) + 2 H + (aq) Zn + + (aq) + H2 (g)

Red 2 + Ox 1Ox 2 + Red 1

Zn (réducteur 2) a donné des électrons à H + (oxydant 1). On obtient Zn + + (oxydant 2) et H2 (Red 1).

Les ions Cl - de l'acide chlorhydrique ( H + + Cl - ) ne sont pas écrits car ils ne se transforment pas. Ils sont dits spectateurs.

En les écrivant, on aurait :

Zn + 2 ( H + + Cl - )( Zn + + + 2 Cl - ) + H2 (retour)

4- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Une pile électrique transforme l'énergie d'une réaction chimique en énergie électrique. Dans les piles habituelles, les réactifs chimiques sont introduits lors de la fabrication de la pile. Quand la réaction chimique est terminé on doit remplacer la pile usagée. Une pile n'est pas rechargeable.(retour)

5- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Pile Daniell

A l'intérieur d'une pile les cations (ions positifs) vont vers une borne qui sera donc la borne positive. Là, en général, ces ions positifs voient leur charge diminuer (réduction). Ils sont réduits.

Pile Daniell

Dans une pile Daniell :

Cu ++ (aq) + 2 e - Cu (s)(retour)

6- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

A l'intérieur d'une pile les anions (ions négatifs) vont vers une borne (anode) qui sera donc la borne négative. Là, il y a une oxydation :

Dans une pile Daniell les ions sulfate vont vers la borne négative, mais ils sont inertes et ce sont les atomes de zinc qui donnent des électrons et sont oxydés (leur chargé électrique augmente) :

Zn (s) Zn ++ (aq) + 2 e - (retour)

7- Répondre VRAI est incorrect. Répondre FAUX est correct.

A l'extérieur d'une pile alimentant un lampe les porteurs de charge ne sont pas des ions positifs et négatifs. Ce sont des électrons négatifs.(retour)

8- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Dans une pile Daniell, le pont salin est constitué d'un tube en U creux rempli d'une solution saline gélifiée (ou d'une simple feuille de papier). Les ions présents dans ce pont salin ( par exemple NH4 + et NO3- ) sont chimiquement inertes. Leur rôle est simplement de permettre le passage du courant d'un compartiment à l'autre de la pile.

Le pont salin peut être remplacé par une paroi poreuse permettant le passage des ions.(retour)

9- Répondre VRAI est incorrect. Répondre FAUX est correct.

La borne positive d'une pile n'envoie pas des électrons vers l'extérieur de la pile.

La borne positive d'une pile reçoit des électrons négatifs venant de l'extérieur.(retour)

10- Répondre VRAI est incorrect. Répondre FAUX est correct.

A l'extérieur de la pile les électrons ne vont pas de la cathode vers l'anode.

Les anions négatifs, dans la pile, vont vers l'anode qui envoie des électrons négatifs vers l'extérieur de la pile.(retour)

11- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Pile à combustible

Dans une pile à combustible la production de l'électricité se fait grâce à l'oxydation sur une électrode d'un combustible réducteur (par exemple l'hydrogène) couplée à la réduction sur l'autre électrode d'un oxydant, tel que l'oxygène de l'air.

· La pile à combustible à membrane échangeuse d'ions H+ (protons) comporte 2 plaques :

Une à gauche pour introduire l'hydrogène H2.

Une autre à droite pour introduire l'oxygène O2 et évacuer l'eau H2O.

· Il y a ensuite 2 électrodes séparées par la membrane faisant office d'électrolyte.

  Pile à combustible (retour)  

12- Répondre VRAI est incorrect. Répondre FAUX est correct.

Dans la pile ci-dessus, à la borne négative, on a la réaction suivante :

H2 2 H+ + 2 e -

Il n'y a donc pas réduction de H2.

Le réducteur H2 donne des électrons et subit une oxydation.(retour)

13- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Dans la pile ci-dessus, à la borne positive, on a la réaction suivante :

O2 + 2 H + + 2 e - H2O

L'oxydant O2 subit une réduction.  (retour)

14- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Pile alcaline

· Une pile alcaline fait intervenir le zinc comme réducteur et le dioxyde de manganèse comme oxydant.

· Le nom de pile alcaline vient du fait que les deux électrodes se trouvent dans un électrolyte alcalin ( K+ + HO - ).

Pile alcaline(retour)

15- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Dans la pile alcaline ci-dessus :

· A la borne négative (anode en zinc Zn) on a une oxydation du zinc réducteur :

Zn (s) + 2 HO - (aq) ZnO (s) + H2O (liq) + 2 e -

Les électrons e - sont envoyés dans le circuit extérieur.

· A la borne positive (cathode en graphite C) on a réduction du manganèse de MnO2 qui devient Mn2O3 :

2 MnO2 (s) + H2O (liq) + 2 e - Mn2O3 (s) + 2 HO - (aq)

Les électrons e - arrivent du circuit extérieur.(retour)

16- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Pile Leclanche (pile saline car l'électrolyte est un sel)

Pile saline

· Le pôle positif est un petit cylindre de carbone qui n'intervient pas dans la réaction.

Cette électrode est en contact avec du dioxyde de manganèse qui intervient dans le couple oxydant / réducteur MnO2-/-MnO(OH).

· Le pôle négatif est en zinc. Il est en contact avec une solution aqueuse gélifiée de chlorure de zinc.

Le couple oxydant / réducteur qui intervient est Zn + + / Zn.

· L'électrolyte est une solution acide et gélifiée de chlorure d'ammonium NH4+ + Cl -.

· Du carbone en poudre dans le gel d'électrolyte assure une meilleure conduction.(retour)

17- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Lorsque la pile saline ci-dessus débite :

- A la borne négative on a oxydation du réducteur (zinc Zn) :

Zn Zn + + + 2 e-

- A la borne positive on a réduction de l'oxydant (oxyde de manganèse MnO2) :

MnO2 + H + + e- MnO(OH)(retour)

18- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Contrairement à une pile un accumulateur peut être rechargé.(retour)

19- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Accumulateur au plomb chargé

La première électrode en plomb recouvert d'oxyde de plomb PbO2 est le pôle positif lors de la décharge. La seconde électrode est en plomb Pb. L'électrolyte est une solution d'acide sulfurique ( 2 H + + SO4 - - ). 

Accumulateur chargé(retour)

20- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Décharge de l'accumulateur

· A la borne positive :

PbO2 (s) + 4 H + (aq) + SO4 - - (aq) + 2 e - PbSO4(s) + 2 H2O (liq)

· A la borne négative :

Pb (s) + SO4 - - (aq) Pb SO4 (s) + 2 e -

Le sulfate de plomb, très peu soluble, se dépose sur les 2 électrodes

Décharge de l'accumulateur(retour)

21- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Accumulateur au plomb déchargé

Accumulateur déchargé(retour)

22- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Charge de l'accumulateur

· A la borne positive, l'accumulateur, pour se charger, doit donner des électrons :

PbSO4(s) + 2 H2O (liq) PbO2 (s) + 2 e - + 4 H + (aq) + SO4 - - (aq)

· A la borne négative, l'accumulateur, pour se charger, doit recevoir des électrons :

Pb SO4 (s) + 2 e - Pb (s) + SO4 - - (aq)

Charge de l'accumulateur (retour)

Bilan : Cliquer ici

suite

¯

 

 

 

 

 

 

 

 

Bilan 

1- Un réducteur donne des électrons négatifs. Il subit une oxydation.

Exemples :

· Zn (s) 2 e - + Zn + + (aq)

L'atome Zn est un réducteur car il donne des électrons. Il subit une oxydation (sa charge augmente).

· H2 2 H+ + 2 e - 

La molécule H2 est une molécule réductrice car elle donne des électrons.

VRAI

2- Un oxydant reçoit des électrons négatifs. Il subit une réduction.

Exemples :

· Cu ++ (aq) + 2 e - Cu (s)

L'ion Cu ++ est un oxydant car il reçoit des électrons. Il subit une réduction (sa charge diminue)

· MnO4 - + 8 H + + 5 e - Mn + + + 4 H2O 

MnO4 - est un ion oxydant car il reçoit des électrons.

VRAI

3- Une réaction d'oxydoréduction fait intervenir l'oxydant d'un premier couple Ox 1 / Red 1 et le réducteur d'un second couple Ox 2 / Red 2.

Exemple :

Zn (s) + 2 H + (aq) Zn + + (aq) + H2 (g)

Red 2 + Ox 1Ox 2 + Red 1

Zn (réducteur 2) a donné des électrons à H + (oxydant 1). On obtient Zn + + (oxydant 2) et H2 (Red 1).

Les ions Cl - de l'acide chlorhydrique ( H + + Cl - ) ne sont pas écrits car ils ne se transforment pas. Ils sont dits spectateurs.

En les écrivant, on aurait :

Zn + 2 ( H + + Cl - )( Zn + + + 2 Cl - ) + H2 

VRAI

4- Une pile électrique transforme l'énergie d'une réaction chimique en énergie électrique. Dans les piles habituelles, les réactifs chimiques sont introduits lors de la fabrication de la pile. Quand la réaction chimique est terminé on doit remplacer la pile usagée. Une pile n'est pas rechargeable.

VRAI

5- Pile Daniell

A l'intérieur d'une pile les cations (ions positifs) vont vers une borne qui sera donc la borne positive. Là, en général, ces ions positifs voient leur charge diminuer (réduction). Ils sont réduits.

Pile Daniell

Dans une pile Daniell :

Cu ++ (aq) + 2 e - Cu (s)

VRAI

6- A l'intérieur d'une pile les anions (ions négatifs) vont vers une borne (anode) qui sera donc la borne négative. Là, il y a une oxydation :

Dans une pile Daniell les ions sulfate vont vers la borne négative, mais ils sont inertes et ce sont les atomes de zinc qui donnent des électrons et sont oxydés (leur chargé électrique augmente) :

Zn (s) Zn ++ (aq) + 2 e -

VRAI

7- A l'extérieur d'une pile alimentant un lampe les porteurs de charge sont des ions positifs et négatifs.

FAUX

8- Dans une pile Daniell, le pont salin est constitué d'un tube en U creux rempli d'une solution saline gélifiée (ou d'une simple feuille de papier). Les ions présents dans ce pont salin ( par exemple NH4 + et NO3- ) sont chimiquement inertes. Leur rôle est simplement de permettre le passage du courant d'un compartiment à l'autre de la pile.

Le pont salin peut être remplacé par une paroi poreuse permettant le passage des ions.

VRAI

9- La borne positive d'une pile envoie des électrons vers l'extérieur de la pile.

FAUX

10- A l'extérieur de la pile les électrons vont de la cathode vers l'anode.

FAUX

11- Pile à combustible

Dans une pile à combustible la production de l'électricité se fait grâce à l'oxydation sur une électrode d'un combustible réducteur (par exemple l'hydrogène) couplée à la réduction sur l'autre électrode d'un oxydant, tel que l'oxygène de l'air.

· La pile à combustible à membrane échangeuse d'ions H+ (protons) comporte 2 plaques :

Une à gauche pour introduire l'hydrogène H2.

Une autre à droite pour introduire l'oxygène O2 et évacuer l'eau H2O.

· Il y a ensuite 2 électrodes séparées par la membrane faisant office d'électrolyte.

Pile à combustible

VRAI

12- Dans la pile ci-dessus, à la borne négative, on a la réaction suivante :

H2 2 H+ + 2 e -

Il y a donc réduction de H2.

FAUX

13- Dans la pile ci-dessus, à la borne positive, on a la réaction suivante :

O2 + 2 H + + 2 e - H2O

L'oxydant O2 subit une réduction.

VRAI

14- Pile alcaline

· Une pile alcaline fait intervenir le zinc comme réducteur et le dioxyde de manganèse comme oxydant.

· Le nom de pile alcaline vient du fait que les deux électrodes se trouvent dans un électrolyte alcalin ( K+ + HO - ).

Pile alcaline

VRAI

15- Dans la pile alcaline ci-dessus :

· A la borne négative (anode en zinc Zn) on a une oxydation du zinc réducteur :

Zn (s) + 2 HO - (aq) ZnO (s) + H2O (liq) + 2 e -

Les électrons e - sont envoyés dans le circuit extérieur.

· A la borne positive (cathode en graphite C) on a réduction du manganèse de MnO2 qui devient Mn2O3 :

2 MnO2 (s) + H2O (liq) + 2 e - Mn2O3 (s) + 2 HO - (aq)

Les électrons e - arrivent du circuit extérieur.

VRAI

16- Pile Leclanche (pile saline car l'électrolyte est un sel)

Pile saline

· Le pôle positif est un petit cylindre de carbone qui n'intervient pas dans la réaction.

Cette électrode est en contact avec du dioxyde de manganèse qui intervient dans le couple oxydant / réducteur MnO2-/-MnO(OH).

· Le pôle négatif est en zinc. Il est en contact avec une solution aqueuse gélifiée de chlorure de zinc.

Le couple oxydant / réducteur qui intervient est Zn + + / Zn.

· L'électrolyte est une solution acide et gélifiée de chlorure d'ammonium NH4+ + Cl -.

· Du carbone en poudre dans le gel d'électrolyte assure une meilleure conduction. 

VRAI

17- Lorsque la pile saline ci-dessus débite :

- A la borne négative on a oxydation du réducteur (zinc Zn) :

Zn Zn + + + 2 e-

- A la borne positive on a réduction de l'oxydant (oxyde de manganèse MnO2) :

MnO2 + H + + e- MnO(OH) 

VRAI

18- Contrairement à une pile un accumulateur peut être rechargé. 

VRAI

19- Accumulateur au plomb chargé

La première électrode en plomb recouvert d'oxyde de plomb PbO2 est le pôle positif lors de la décharge. La seconde électrode est en plomb Pb. L'électrolyte est une solution d'acide sulfurique ( 2 H + + SO4 - - ). 

Accumulateur chargé 

VRAI

20- Décharge de l'accumulateur

· A la borne positive :

PbO2 (s) + 4 H + (aq) + SO4 - - (aq) + 2 e - PbSO4(s) + 2 H2O (liq)

· A la borne négative :

Pb (s) + SO4 - - (aq) Pb SO4 (s) + 2 e -

Le sulfate de plomb, très peu soluble, se dépose sur les 2 électrodes

Décharge de l'accumulateur 

VRAI

21- Accumulateur au plomb déchargé

Accumulateur déchargé

VRAI

22- Charge de l'accumulateur

· A la borne positive, l'accumulateur, pour se charger, doit donner des électrons :

PbSO4(s) + 2 H2O (liq) PbO2 (s) + 2 e - + 4 H + (aq) + SO4 - - (aq)

· A la borne négative, l'accumulateur, pour se charger, doit recevoir des électrons :

Pb SO4 (s) + 2 e - Pb (s) + SO4 - - (aq)

Charge de l'accumulateur 

VRAI

A VOIR :

Exercice 16-A : Connaissances du cours n° 16 (ci-dessus).

Exercice 16-B : Réaction entre l'aluminium et l'acide chlorhydrique - Pile à combustible - Pile au lithium.

Exercice 16-C : Fonctionnement d'un accumulateur.

Retour Sommaire - Informations