1° S - Retour Sommaire - Revoir la leçon 4

(Pensez à utiliser la commande "Précédente" du navigateur et la touche F11 du clavier)

  

EXERCICE 4-A : CONNAISSANCES DU COURS ( COULEUR DES OBJETS ) 

 

VRAI OU FAUX ?

Si les propositions suivantes sont exactes cliquer sur VRAI. Sinon cliquer sur FAUX.

1- En synthèse additive on utilise le rouge, le vert, le bleu (trichromie). Ce sont les couleurs primaires de la synthèse additive.

VRAI

FAUX

2- Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière rouge et un faisceau de lumière verte. Il apparaît de couleur jaune (couleur secondaire).

VRAI

FAUX

3- Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière rouge et un faisceau de lumière bleue. Il apparaît de couleur magenta (couleur secondaire).

VRAI

FAUX

4- Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière bleue et un faisceau de lumière verte. Il apparaît de couleur cyan (couleur secondaire).

VRAI

FAUX

5- Les bâtonnets et les cônes sont des cellules de la rétine transformant l'énergie lumineuses en énergie électrique transmise au cerveau par le nerf optique.

VRAI

FAUX

6- Les cônes, utilisés en vision diurne, permettent, eux, de percevoir et de distinguer une infinité de couleurs différentes. Ils sont de 3 types.

- Les cônes sensibles à la lumière ROUGE.

- Les cônes sensibles à la lumière VERTE

- Les cônes sensibles à la lumière BLEUE.

VRAI

FAUX

7- Les bâtonnets servent à la vision lorsque la luminosité ambiante est faible (vision nocturne). Ils sont très sensibles à la couleur.

VRAI

FAUX 

8- Une couleur tertiaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire.

VRAI

FAUX

9- Pour la synthèse soustractive les couleurs primaires sont le jaune, le magenta et le cyan.

VRAI

FAUX

10- On éclaire avec de la lumière blanche un filtre jaune. En trichromie il laisse donc passe le rouge et le vert mais ce filtre absorbe le bleu. Le bleu est la couleur complémentaire du jaune.

VRAI

FAUX

11- On éclaire avec de la lumière blanche un filtre cyan. En trichromie il laisse donc passe le bleu et le vert mais ce filtre absorbe le rouge. Le rouge est la couleur complémentaire du cyan.

VRAI

FAUX

12- On éclaire avec de la lumière blanche un filtre magenta. En trichromie il laisse donc passe le rouge et le bleu mais ce filtre absorbe le vert. Le vert est la couleur complémentaire du magenta.

VRAI

FAUX

13- Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un cyan et un magenta. Seul le bleu est transmis.

VRAI

FAUX

14- Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un cyan et un jaune. Seul le vert est transmis.

VRAI

FAUX

15- Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un jaune et un magenta. Seul le rouge est transmis.

VRAI

FAUX

16- Sur un faisceau de lumière blanche on place 3 filtres successifs, un cyan, un magenta et un jaune. Tout le blanc est transmis.

VRAI

FAUX

17- Eclairé par de la lumière blanche un tableau noir absorbe toutes les radiations du spectre visible. Il transforme l'énergie lumineuse en chaleur.

VRAI

FAUX

18- Eclairé par de la lumière blanche un plafond récemment peint diffuse toutes les radiations du spectre visible et paraît blanc à l'oeil d'un observateur.

VRAI

FAUX

19- Recevant un mince faisceau (rayon) de lumière laser (rouge) un miroir réfléchit ce rayon en obéissant aux 2 lois de Descartes pour la réflexion.

VRAI

FAUX

20- Recevant un mince faisceau (rayon) de lumière laser (rouge) la surface de l'eau réfracte ce rayon en obéissant aux 2 lois de Descartes pour la réfraction.

VRAI

FAUX

21- Un prisme dévie et décompose un mince pinceau de lumière blanche en lumières colorées du rouge au violet. C'est le phénomène de dispersion.

VRAI

FAUX

22- Eclairée par la même lumière blanche une tomate est rouge car elle ne diffuse que les grandes longueurs d'onde rouge (de 600 à 800 nm) et absorbe les radiations de 400 à 600 nm.

Eclairée par de la lumière bleue la tomate est noire.

VRAI

FAUX

22- Eclairée avec de la lumière bleue une tomate paraît sombre, quasi noire, car elle absorbe le bleu et ne diffuse donc pas de lumière.

VRAI

FAUX

23- Eclairé par de la lumière verte un plafond récemment peint ne diffuse que cette radiation et paraît vert à l'il d'un observateur.

VRAI

FAUX

24- Deux ensembles de radiations distinctes sont complémentaires si leur superposition donne le spectre de la lumière blanche.

VRAI

FAUX

 

1- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

En synthèse additive on utilise bien le rouge, le vert, le bleu (trichromie). Ce sont les couleurs primaires de la synthèse additive. (retour)

2- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière rouge et un faisceau de lumière verte. Il apparaît de couleur jaune (couleur secondaire - synthèse additive). (retour)

3- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière rouge et un faisceau de lumière bleue. Il apparaît de couleur magenta (couleur secondaire - synthèse additive).   (retour)

4- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière bleue et un faisceau de lumière verte. Il apparaît de couleur cyan (couleur secondaire - synthèse additive). (retour)

5- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Les bâtonnets et les cônes sont des cellules de la rétine transformant l'énergie lumineuses en énergie électrique transmise au cerveau par le nerf optique.(retour)

6- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Les cônes, utilisés en vision diurne, permettent, eux, de percevoir et de distinguer une infinité de couleurs différentes. Ils sont de 3 types.

- Les cônes sensibles à la lumière ROUGE.

- Les cônes sensibles à la lumière VERTE

- Les cônes sensibles à la lumière BLEUE. (retour)

7- Répondre VRAI est incorrect. Répondre FAUX est correct.

Les bâtonnets servent à la vision lorsque la luminosité ambiante est faible (vision nocturne). Ils ne sont pas sensibles à la couleur. (retour)

8- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Une couleur tertiaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire. (retour)

9- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Pour la synthèse soustractive les couleurs primaires sont le jaune, le magenta et le cyan. (retour)

10- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

On éclaire avec de la lumière blanche un filtre jaune. En trichromie il laisse donc passe le rouge et le vert mais ce filtre absorbe le bleu (synthèse soustractive).

Le bleu est la couleur complémentaire du jaune. (retour) 

11- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

On éclaire avec de la lumière blanche un filtre cyan. En trichromie il laisse donc passe le bleu et le vert mais ce filtre absorbe le rouge (synthèse soustractive).

Le rouge est la couleur complémentaire du cyan. (retour) 

12- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

On éclaire avec de la lumière blanche un filtre magenta. En trichromie il laisse donc passe le rouge et le bleu mais ce filtre absorbe le vert (synthèse soustractive).

Le vert est la couleur complémentaire du magenta. (retour) 

13- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un cyan et un magenta. Seul le bleu est transmis. (retour) 

14- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un cyan et un jaune. Seul le vert est transmis. (retour)

15- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un jaune et un magenta. Seul le rouge est transmis. (retour)

16- Répondre VRAI est incorrect. Répondre FAUX est correct.

Sur un faisceau de lumière blanche on place 3 filtres successifs, un cyan, un magenta et un jaune. Tout le blanc n'est pas transmis. Au contraire, aucune radiation n'est transmise. (retour)

17- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Eclairé par de la lumière blanche un tableau noir absorbe toutes les radiations du spectre visible. Il transforme l'énergie lumineuse en chaleur. (retour)

18- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Eclairé par de la lumière blanche un plafond récemment peint diffuse toutes les radiations du spectre visible et paraît blanc à l'oeil d'un observateur. (retour)

19- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Recevant un mince faisceau (rayon) de lumière laser (rouge) un miroir réfléchit ce rayon en obéissant aux 2 lois de Descartes pour la réflexion. (retour)

20- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Recevant un mince faisceau (rayon) de lumière laser (rouge) la surface de l'eau réfracte ce rayon en obéissant aux 2 lois de Descartes pour la réfraction. (retour)

21- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Un prisme dévie et décompose un mince pinceau de lumière blanche en lumières colorées du rouge au violet. C'est le phénomène de dispersion. (retour)

22- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Eclairée par la même lumière blanche une tomate est rouge car elle ne diffuse que les grandes longueurs d'onde rouge (de 600 à 800 nm) et absorbe les radiations de 400 à 600 nm.

Eclairée par de la lumière bleue la tomate est noire. (retour)

23- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Eclairé par de la lumière verte un plafond récemment peint ne diffuse que cette radiation et paraît vert à l'il d'un observateur. (retour)

24- Répondre VRAI est correct. Répondre FAUX est incorrect.

Deux ensembles de radiations distinctes sont complémentaires si leur superposition donne le spectre de la lumière blanche. (retour)

Bilan :Cliquer ici

suite

¯

 

 

 

 

 

 

 

Bilan

1- En synthèse additive on utilise bien le rouge, le vert, le bleu (trichromie). Ce sont les couleurs primaires de la synthèse additive.

VRAI

2- Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière rouge et un faisceau de lumière verte. Il apparaît de couleur jaune (couleur secondaire - synthèse additive).

VRAI

3- Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière rouge et un faisceau de lumière bleue. Il apparaît de couleur magenta (couleur secondaire - synthèse additive).

VRAI

4- Un écran capable de diffuser parfaitement toutes les couleurs reçoit un faisceau de lumière bleue et un faisceau de lumière verte. Il apparaît de couleur cyan (couleur secondaire - synthèse additive).

VRAI

5- Les bâtonnets et les cônes sont des cellules de la rétine transformant l'énergie lumineuses en énergie électrique transmise au cerveau par le nerf optique.

VRAI

6- Les cônes, utilisés en vision diurne, permettent, eux, de percevoir et de distinguer une infinité de couleurs différentes. Ils sont de 3 types.

- Les cônes sensibles à la lumière ROUGE.

- Les cônes sensibles à la lumière VERTE

- Les cônes sensibles à la lumière BLEUE.

VRAI

7- Les bâtonnets servent à la vision lorsque la luminosité ambiante est faible (vision nocturne). Ils sont très sensibles à la couleur.

FAUX

8- Une couleur tertiaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire.

VRAI

9- Pour la synthèse soustractive les couleurs primaires sont le jaune, le magenta et le cyan.

VRAI

10- On éclaire avec de la lumière blanche un filtre jaune. En trichromie il laisse donc passe le rouge et le vert mais ce filtre absorbe le bleu (synthèse soustractive).

Le bleu est la couleur complémentaire du jaune.

VRAI

11- On éclaire avec de la lumière blanche un filtre cyan. En trichromie il laisse donc passe le bleu et le vert mais ce filtre absorbe le rouge (synthèse soustractive).

Le rouge est la couleur complémentaire du cyan.

VRAI

12- On éclaire avec de la lumière blanche un filtre magenta. En trichromie il laisse donc passe le rouge et le bleu mais ce filtre absorbe le vert (synthèse soustractive).

Le vert est la couleur complémentaire du magenta

VRAI

13- Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un cyan et un magenta. Seul le bleu est transmis.

VRAI

14- Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un cyan et un jaune. Seul le vert est transmis.

VRAI

15- Sur un faisceau de lumière blanche on place 2 filtres successifs, un jaune et un magenta. Seul le rouge est transmis.

VRAI

16- Sur un faisceau de lumière blanche on place 3 filtres successifs, un cyan, un magenta et un jaune. Tout le blanc est transmis.

FAUX

17- Eclairé par de la lumière blanche un tableau noir absorbe toutes les radiations du spectre visible. Il transforme l'énergie lumineuse en chaleur.

VRAI

18- Eclairé par de la lumière blanche un plafond récemment peint diffuse toutes les radiations du spectre visible et paraît blanc à l'il d'un observateur.

VRAI

19- Recevant un mince faisceau (rayon) de lumière laser (rouge) un miroir réfléchit ce rayon en obéissant aux 2 lois de Descartes pour la réflexion.

VRAI

20- Recevant un mince faisceau (rayon) de lumière laser (rouge) la surface de l'eau réfracte ce rayon en obéissant aux 2 lois de Descartes pour la réfraction.

VRAI

21- Un prisme dévie et décompose un mince pinceau de lumière blanche en lumières colorées du rouge au violet. C'est le phénomène de dispersion.

VRAI

22- Eclairée par la même lumière blanche une tomate est rouge car elle ne diffuse que les grandes longueurs d'onde rouge (de 600 à 800 nm) et absorbe les radiations de 400 à 600 nm.

Eclairée par de la lumière bleue la tomate est noire.

VRAI

23- Eclairé par de la lumière verte un plafond récemment peint ne diffuse que cette radiation et paraît vert à l'il d'un observateur.

VRAI

24- Deux ensembles de radiations distinctes sont complémentaires si leur superposition donne le spectre de la lumière blanche.

VRAI

A VOIR :

Exercice 4-A : Connaissances du cours n° 4 (ci-dessus).

Exercices 4-B : Ecran plat en trichromie - Imprimante à jet d'encre.

Retour Sommaire - Informations